Recherche:   
 

Résumé des étapes de la photographie argentique traditionnelle

Le film

Le film non exposé est recouvert de cristaux incolores de bromure d'argent $Ag^+Br^-.$ C'est la couche photosensible.

L'exposition

La lumière, des impuretés et des sensibilisateurs provoquent la formation de germes d'atomes d'argent métallique $Ag$ à peine visibles. C'est l'image latente.

Le développement (chambre noire)

- Le bain révélateur (p. ex. hydroquinone) forme des grains d'argent métallique $Ag$ visibles. Un excès de bromure (p.ex. bromure de sodium) empêche l'apparition d'un voile. La couche reste photosensible . - Un bain d'arrêt (p.ex. acide acétique) bloque le révélateur. La couche reste toujours photosensible.

- Un bain fixateur (p.ex. thiosulfate de sodium) solubilise le bromure d'argent excédentaire. La couche n'est plus photosensible.

- Un lavage enlève les sels solubles

→   Détails