Recherche:   
 

La naissance de la photographie

Les premiers photographes: Niépce et Daguerre

Nicéphore Niépce (1765 – 1833) et Louis-Jacques-Mandé Daguerre (1787 – 1851)

La découverte de Niepce (1820)

Niepce cherchait à fixer les images apparaissant sur la fenêtre arrière d’une chambre obscure. D'abord, comme d'autres avant lui, il y plaçait du papier enduit de chlorure d'argent. $2Ag^+Cl^-$ $\longrightarrow$ $2Ag$ $+$ $Cl_2$ (Équation simplifiée) Il obtint des "négatifs" dus à l'apparition de l'argent noir aux endroits qui étaient éclairés. Mais ces "photos" n'avaient qu'une durée de vie très faible, puisque le chlorure d'argent aux endroits initialement non exposés noircissait rapidement à la lumière! Finalement, c’est avec une plaque d'étain enduite de bitume qu’il obtint, après l’avoir exposée à la lumière pendant 8 heures, la première véritable photographie:

La première photo de Niépce: Une héliographie

En effet, le bitume se solidifie sous l'influence de la lumière en s'oxydant et le bitume non solidifié peut être enlevé par un solvant!

La découverte de Daguerre (1838)

Voici son procédé (un peu modifié par la suite): - 1° On dépose par oxydo-réduction de l'argent métallique sur une plaque de cuivre en traitant le cuivre par une solution renfermant l'ion argent $Ag^+$ : $Cu$ $-$ $2e^-$ $\longrightarrow$ $Cu^{2+}$ $2Ag^+$ $+$ $2e^-$ $\longrightarrow$ $2Ag$ $Cu$ $+$ $2Ag^+$ $\longrightarrow$ $2Ag$ $+$ $Cu^{2+}$ - 2° On polit la plaque. - 3° On l'expose aux vapeurs d'iode (ou brome) dans une pièce obscure jusqu'à la production par oxydo-réduction d'une couche jaunâtre d'iodure d'argent: $2Ag$ $ - $ $2e^-$ $\longrightarrow$ $2 Ag^+$ $I_2$ $+$ $2e^-$ $\longrightarrow$ $2I^-$ $2Ag+$ $+$ $I_2$ $\longrightarrow$ $2Ag^+I^-$ (Équation simplifiée) - 4° On la soumet à l'action de la lumière au foyer de la chambre noire. $2Ag^+I^-$ $\longrightarrow$ $2Ag$ $+$ $I_2$ (Équation simplifiée) - 5° On révèle l'image : Pour cela, on place la plaque dans une boîte contenant du mercure chauffé à 60 degrés. Les vapeurs mercurielles produisent un amalgame blanc avec l'argent formé par la lumière. - 6° On fixe l'image en dissolvant, à l'aide d'une solution de thiosulfate (Daguerre prenait une solution concentrée de sel marin), l'iodure non altéré, de façon à empêcher toute action ultérieure de la lumière. $Ag^+I^-$ $+$ $2 S_2O_3^{2-}$ $\longrightarrow$ $ Ag(S_2O_3)_2^{3-} $ $+$ $I^-$ (voir le procédé )

La première photo de Daguerre: Un daguerrotype